Manufacture de Jostovo : "Des générations d'artistes".

C’est en 1825, près de Moscou, que la Manufacture de Jostovo commence à développer le procédé artistique de la peinture sur plateaux en métal. Leur surface, idéalement lisse et brillante, car cachée sous de nombreuses couches d’apprêt et de laque, le plus souvent noire, reflète la lumière avec beaucoup d’effet. Ils sont égayés par la couleur éclatante de bouquets colorés sur fond uni. La rondeur et la délicatesse des dessins mêlent fleurs, baies et fruits où papillons et oiseaux évoluent au milieu de ces magnifiques compositions. Les plateaux de Jostovo sont de véritables œuvres d’artistes. Aucun de ces artistes ne répète son travail ni ne peint à base d’un modèle. Chacun des plateaux qu’il produit est issu de son inspiration, ce qui en fait une pièce unique.

La tradition veut que le futur artiste-peintre commence sa formation dès son plus jeune âge et atteigne la maturité de son art vers dix-sept ans, c’est-à-dire avoir acquit tous les rouages de ce procédé artistique si représentatif de la peinture de Jostovo. Le talent héréditaire de ces artistes, la transmission de ce savoir de générations en générations, se renouvelant et se développant sans cesse, a suscité l’intérêt des grands peintres russes d’hier et d’aujourd’hui. A ce jour, deux cents peintres exercent leur art dans la Manufacture de Jostovo et participent par leur talent authentique, comme l’ont fait autrefois leurs prédécesseurs, au rayonnement et à la renommée de cette représentation de la tradition pure.